Ecuroduc : un écureuil déjà observé à Cajarc !

Une étude est menée depuis 2016 dans le cadre du Contrat Restauration Biodiversité des Causses du Quercy par la LPO Occitanie –Délégation Territoriale Lot afin d’identifier des points noirs routiers dans les continuités écologiques. Les zones de fortes collisions avec la faune sauvage sont inventoriées. Parallèlement, depuis 2013, les agents routiers du Département réalisent également une collecte des données de collisions pour identifier les secteurs dommageables pour la faune et la sécurité routière.

La mise en commun des différentes données d’Ecureuil roux vivant ou mort sur les routes a permis de mettre en évidence la nécessité d’installer un dispositif pour leur permettre de traverser sans danger. Les collisions avec des véhicules sont une des causes de déclin de l’espèce. En effet, à certains endroits, le réseau routier coupe les habitats des Écureuils roux qui se trouvent dans l’obligation de traverser la route pour accéder au bosquet d’arbres situé de l’autre côté. Leur proposer un passage aérien, nommé écuroduc, permet de réduire considérablement l’écrasement des écureuils et de rétablir les corridors écologiques.

Afin de préserver les écureuils, deux écuroducs ont été installés fin novembre 2021 à Cajarc et Saint-Géry-Vers. Le suivi de ces derniers est assuré par la LPO Occitanie notamment à l’aide de pièges photographiques. Bonne nouvelle : nous avons eu le plaisir d’observer récemment notre petit acrobate emprunter l’écuroduc de Cajarc. Une courte vidéo a capturé ce moment le 10 février 2022. Des oiseaux ont aussi été photographiés permettant d’observer la vie des animaux à proximité de l’écuroduc. L’étude sera poursuivie au cours de l’année.

JPEG - 940.4 ko

Ce projet est soutenu financièrement par la Région Occitanie, l’Europe et la fondation Brigitte Bardot.
PNG - 324.3 ko

Contact
Stéphanie Plaga-Lemanski – Directrice LPO Occitanie –Délégation Lot
stephanie.plaga-lemanski@lpo.fr ou au 05 65 22 28 12


Publié le : mardi 22 février 2022