Le STOC ! Quèsaco ?

Le Suivi Temporaire des Oiseaux Communs par Echantillonnage Ponctuel Simple (STOC-EPS) est un protocole basé sur l’écoute des oiseaux. Plus exactement, durant la période du 1er avril au 15 juin (période de reproduction des oiseaux), 10 points d’écoute sont placés de manière à couvrir l’ensemble des habitats présents (prairie, forêt, cultures…) dans une maille de 2*2km. Ainsi, durant 5 minutes sur chaque point d’écoute tous les oiseaux vu et entendus sont notés et enregistrés sur une base de données. La maille est prospectée à deux reprises au cours de la période de nidification des oiseaux de manière à détecter l’ensemble des espèces nicheuses (précoces et tardives).

Ce protocole est réalisé dans le but d’évaluer les tendances d’évolution des effectifs des espèces nicheuses communes en France. Ainsi, en France, nous pouvons constater une baisse de 38% des espèces liées au milieu agricole (Alouettes, Hirondelles rustiques) et une hausse de 22 % des espèces généralistes (Merles, Mésanges).

En 2021, 10 mailles réparties sur 10 communes Lotoise, ont été prospectées par cinq bénévoles ainsi qu’une salariée de la LPO Occitanie DT Lot. Le tirage des mailles est aléatoire, on constate une plus forte pression d’observation dans le nord du département. Néanmoins, les mailles prospectées ont permis de parcourir les principales zones biogéographiques (Limargue, Ségala, Quercy blanc) comprenant des habitats différents et donc des espèces différentes.

JPEG - 60.6 ko

Ainsi, lors de ces 20 passages (2 passages par maille), 1929 données ont été recueillies soit un total de 81 espèces observées. Parmi ces espèces on retrouve : le Pigeon ramier, la Corneille noire, la Buse variable, le Balbuzard pêcheur (non nicheur dans le département), ou encore l’animal le plus rapide du monde, la Faucon pèlerin, nicheur sur les falaises mais également des passereaux comme la Mésange charbonnière, le Merle noir, le Rougegorge familier. A noter, la présence 15 espèces figurant sur la liste des espèces d’intérêt patrimonial du Parc naturel régional des Causses du Quercy et 11 espèces figurant sur la liste rouge des espèces menacées à l’échelle de l’ex région Midi-Pyrénées (Hirondelle rustique et de fenêtre, Fauvette grisette…). L’avifaune observée au cours de ces inventaires à été contactée dans divers milieux : forêts, cultures, causses, falaises…. Les espèces observées sont globalement communes et abondantes dans le Lot. Néanmoins, des espèces en déclin ont été observées telles que l’Hirondelle rustiques, l’Hirondelle de fenêtre, le Bruant proyer, la Fauvette grisette…. Ces espèces sont donc toujours présentes dans le département mais tendent à se raréfier de par la modification des paysages, la fermeture des milieux et la diminution de la ressource alimentaire notamment chez les insectivores liée à l’utilisation des pesticides dans les cultures.

JPEG - 51.1 ko

Ces trois espèces sont abondantes dans le Lot ainsi qu’à l’échelle nationale. En effet, elles ont un régime alimentaire généraliste. La Fauvette à tête noire va être essentiellement insectivore pendant la période de reproduction, après elle deviendra plutôt frugivore. De plus, ces espèces ont des exigences moindres en terme d’habitat. La Corneille noire se retrouve dans tous types de milieux ouverts et semi-ouverts (paysages agricoles, bocagers). Ainsi, les espèces généralistes sont plus à même de s’adapter en cas de diminution de la ressource alimentaire ou perte d’habitat par rapport à une espèce au régime alimentaire stricte et à l’habitat unique.

La LPO Occitanie-DT Lot tient à remercier les bénévoles qui ont contribué à ce protocole indispensable pour connaitre l’évolution des effectifs des oiseaux communs et ainsi pouvoir mettre en œuvre des actions pour les protéger et conserver leur population.


Publié le : lundi 15 novembre 2021