Les mares : une biodiversité insoupçonnée

La LPO Occitanie – DT Lot est relai du Programme Régional d’Action en faveur des Mares d’Occitanie (PRAM) pour le département. Elle est ainsi intervenue auprès d’établissements scolaires pour sensibiliser les enfants au fort intérêt des zones humides. Depuis février, 161 grands et petits lotois ont ainsi profité d’activités nature sur le thème des mares et des amphibiens.

JPEG - 47.8 ko

Mathias Roth, animateur à la LPO est intervenu auprès d’établissements scolaires pour sensibiliser les enfants au fort intérêt des mares pour la biodiversité. En effet ces points d’eau stagnante sont indispensables à la vie et à la reproduction de nombreuses espèces (amphibiens, libellules, plantes et insectes aquatiques). Message reçu 5/5 par les curieux de nature ! A côté de leur école, les élèves de Montcuq ont pu observer les espèces d’une mare permanente (Gallinule poule d’eau, têtards et demoiselles notamment) avant d’inspecter le cours d’eau associé. Les élèves des écoles de Figeac ou d’Aujols n’étaient pas en reste de découverte de cette biodiversité foisonnante.
Stéphanie Plaga-Lemanski, écologue, a quant à elle recensé la biodiversité des mares lors d’inventaires nocturnes afin d’étudier l’évolution des populations d’amphibiens. Un suivi des mares a eu lieu aux Ramonets, à Cahors. Les 5 points d’eau du hameau ont été examiné : certains recèlent une belle biodiversité tel que le pesquièr tandis que d’autres sont pauvres du fait de la présence de poissons et de végétaux envahissants comme dans le lac.

JPEG - 37.2 ko

Environ 50% des mares ont disparu en France depuis 1950 et ces dernières peuvent encore être asséchées, polluées, perturbées par une espèce introduite… Autant de raisons de les protéger !


Publié le : samedi 15 mai 2021

Mis à jour le : mercredi 23 juin 2021