[Refuges LPO] Visite d’un grand jardin en permaculture

Dimanche 11 octobre, vingt adhérents de LPO Lot ont visité le jardin refuge de l’association Unis Vers Terre à Pontcirq.

Caché dans un hameau isolé, ce grand jardin d’un demi hectare est créé dans la philosophie de l’agroforesterie ; des arbres, des cultures et des animaux sont associés sur une même parcelle. C’est une pratique ancestrale aujourd’hui mise en avant pour obtenir une meilleure utilisation des ressources et une plus grande biodiversité.

Un des thèmes est la création des micro-climats qui sert à augmenter la diversité des espèces et les rendements sur une parcelle. Il y a des zones ombragés et des endroits plus clairs, des zones humides et des sols secs appréciés par les plantes aromatiques. Notre guide, Emilie, une bénévole de Unis Vers Terre, insistait à dire que les membres de l’association ne cherchent pas la grande production mais plutôt la préservation et l’augmentation de la biodiversité. La récompense pour le travail se trouve également dans la beauté du lieu ou dans le fait qu’on peut marcher pieds nus où des ronces régnaient juste quelques années auparavant.

JPEG - 829.8 ko

La stockage de l’eau de pluie se fait dans cinq grands bassins, habités par des amphibiens. Sur le terrain en pente, la ruissellement d’eau est arrêté par des baissières ; ce sont des fossés rempli avec du bois mort juste devant une butte où poussent des arbres fruitiers qui profitent de l’eau ainsi stocké. Ces arbres fruitiers sont entourés par des arbustes de la famille légumineuses, connus pour fixer de l’azote dans le sol. L’agroforesterie est une technique à apprendre et pour cela Unis Vers Terre organise régulièrement des formations.

Les adhérents de la LPO Lot ont apprécié cette rencontre, très riche en échanges entre jardiniers passionnés pour la nature. La journée s’est déroulée pour le mieux et le repas composé d’une crêpe de sarrasin et de tartinade de consoude (!) ainsi que d’un délicieux crumble cru aux pommes a ravi les papilles.

JPEG - 840.1 ko

Texte et photos de T.Aarts.


Publié le : jeudi 22 octobre 2020