Retour sur la Fête de la Science à Gramat !

Dans le cadre de la Fête de la Science, le Département avait sollicité la LPO Lot pour intervenir aux côtés de Marc Deconchat (INRA-Toulouse) et Jeremy Dupuy (LPO France) lors d’une journée consacrée à la diminution des populations d’oiseaux dans le monde. L’événement qui s’est tenu le 10 octobre au cinéma l’Atelier à Gramat a réuni dans l’après-midi 150 élèves de classes de CM1, CM2, 6ème et une centaine d’adultes en soirée.

L’intervention associait la projection d’extraits du film « Le silence des oiseaux », un documentaire qui interroge sur les raisons du déclin et des temps de discussion avec le public afin d’informer et de sensibiliser quant à la situation actuelle de nos passereaux.

Le film était séquencé en 5 parties, chacune développant un facteur de déclin des espèces : la modification des milieux, l’utilisation des produits phytosanitaires, la chasse et le braconnage, les chats domestiques et les collisions sur les surfaces vitrées.

JPEG - 402.4 ko

Daniel L. et Philippe T. ont co-animé les débats destinés à sensibiliser le public sur chacun de ces thèmes avec les intervenants de l’INRA et de la LPO France.
Parmi ces cinq points abordés, Lucas, actuellement en stage à la LPO Lot vous raconte ce qui l’a le plus marqué :
- le chat : « la population du chat domestique a triplé depuis 40 ans et cause près d’1.4 millard d’oiseaux tués par an rien qu’aux Etats-Unis. Pour y remédier les intervenants nous ont donc conseillé d’installer des clochettes au collier du chat pour prévenir l’oiseau de son approche, des émetteurs d’ultra-sons, des dispositifs anti grimpe à poser sous les nichoirs et les mangeoires ainsi que la stérilisation des chats pour limiter la population des chats errants. »

- les collisions sur les surfaces vitrées : « Elles causent plus de 100 millions de morts par an. Parfois, en une matinée, plus de 250 oiseaux sont retrouvés en bas d’un seul gratte-ciel à Toronto. Pour limiter l’impact des vitres, une loi oblige ces bâtiments à mettre en place des autocollants placés sur les vitres. Ils indiquent la présence de l’obstacle aux oiseaux. Ceci a permis une baisse de 70% de morts. »

« En règle générale, 50% des passereaux du monde ont disparu ces 50 dernières années ! Quelques exemples : Bruant ortolan (-86% en 30 ans), Hirondelle bicolore (-42,6%), Grive des bois (-85%), Moineau friquet (10 millions de moineaux tués en 3jours en Chine en 1958). »

Parallèlement une exposition sur les oiseaux des champs et des haies était proposée par la LPO Lot dans la cadre du programme Agriculture et Biodiversité ainsi qu’une série de photos d’Alain Fouclet adhérent LPO Lot du 21 septembre au 12 octobre à la médiathèque.

JPEG - 548.5 ko JPEG - 65.5 ko

Pour agir en faveur des espèces :
https://boutique.lpo.fr/catalogue/jardin-d-oiseaux/protection/systemes-anti-collisions/
https://boutique.lpo.fr/catalogue/jardin-d-oiseaux/protection/systemes-anti-predateurs/stop-minou


Publié le : mardi 15 octobre 2019