Silence, elle creuse ! Une nouvelle espèce de taupe découverte en France

Cette espèce est très abondante et connue de tous : il s’agit d’une nouvelle espèce de taupe. C’est Talpa aquitania, la Taupe aquitaine.

En France métropolitaine deux espèces étaient connues : la Taupe aveugle T. caeca (uniquement présente dans le Sud-Est) et la Taupe d’Europe T. europaea (répartie sur tout le territoire). Une étude approfondie sur la variabilité génétique et morphologique a été menée chez cette espèce et il a pu être montré que l’espèce T. europaea comprend en fait deux espèces cryptiques : T. europaea et une nouvelle espèce, qui a été nommée T. aquitania.

Ces deux espèces peuvent être distinguées du point de vue de leur ADN, mais aussi par plusieurs caractères morphologiques (taille du corps, yeux ouverts ou recouverts d’une membrane, caractères dentaires). A l’heure actuelle les résultats montrent qu’elles présentent des aires de distribution différentes : T. europaea est présente en France depuis le Nord et l’Est de la Loire jusqu’en Russie, tandis que T. aquitania est présente en France au Sud et à l’Ouest de la Loire, jusqu’au Nord de l’Espagne. Une petite zone de contact entre ces espèces serait située dans l’est des Pyrénées. Il reste nécessaire d’étudier plus de spécimens d’Occitanie et d’intensifier notre échantillonnage de part et d’autre de la Loire afin de mieux comprendre quels facteurs limitent leurs aires de distribution.

PNG - 145.2 ko
Distribution géographique de trois espèces de taupes. V. Colin, CC BY (source MNHN)

Ainsi, afin de connaitre précisément quelle espèce est présente dans nos départements occitans, nous vous invitons à collecter les cadavres de taupes que vous pourriez trouver dans la nature (on en trouve quelques fois sur les routes !) ou qui sont capturées dans les jardins par piégeage. Une fois mis au congélateur (avec une petite fiche mentionnant la date et le lieu de collecte), vous pourrez alors nous les faire parvenir. Quand nous aurons quelques spécimens, nous les enverrons au MNHN pour identifications précises.

Merci à vous !

Plus d’informations par ici


source : MNHN


Publié le : jeudi 15 novembre 2018