J’ai trouvé un animal blessé

L’animal est-il réellement en détresse ?

De trop nombreux animaux sauvages sont recueillis et amenés en centre de sauvegarde sans réelle cause de détresse. Aussi, avant d’agir, assurez-vous d’abord que l’animal est bien en situation de détresse. Prenez le temps d’observer, de regarder l’environnement dans lequel vous l’avez trouvé. C’est important car un animal n’est pas forcément en détresse ou abandonné par ses parents quand on le trouve au sol...

Idéalement, ne recueillez un animal que s’il est manifestement blessé (aile pendante, trace de saignement, impossibilité de se tenir sur ses pattes). La majorité des animaux sauvages craint l’homme. Oiseaux et mammifères s’enfuient instinctivement à son approche. Un individu adulte qui reste immobile est vraisemblablement malade, affaibli ou blessé. Incapable de se défendre, il s’expose à la prédation par d’autres animaux et à des dangers divers (faim, déshydratation, épuisement…) : intervenir s’impose !

L’animal que vous avez trouvé est réellement en détresse

Avant tout gardez votre calme !

Si l’animal est un oiseau sauvage en détresse

- Protégez-vous ! Faites bien attention aux serres des rapaces et aux coups de bec des échassiers. Utilisez des gants et soyez vigilant aux mouvements de votre tête et de celle de l’oiseau !

- Capturez-le avec prudence, précautions et sans précipitation, à l’aide d’un tissu épais (serviette, vêtement…). Dans l’obscurité, l’oiseau se calmera. Maintenez-lui les ailes collées au corps et la tête cachée. Ne jamais bloquer ou fermer le bec d’un oiseau avec un élastique ou du ruban adhésif !

- Veillez à ne jamais l’exhiber, ce stress supplémentaire risquerait d’aggraver son état. Ne lui donnez ni à manger ni à boire. Vous risqueriez de l’étouffer ou de lui donner une nourriture inadaptée.

- Trouvez un carton ou une boîte de transport adapté à la taille de l’oiseau (pas de cage, il risquerait de se blesser davantage.). Tapisser le fond de papier journal ou d’essuie-tout. Percer le carton sur le couvercle pour garantir une bonne circulation de l’air. Placez-le dans un carton.

- Isolez-le et placez-le au calme dans une pièce tempérée.

- Contactez la LPO Lot au 05 65 22 28 12 ou en cas d’absence l’un des centres de sauvegarde suivants
Centre de sauvegarde de Millau (12) : 05 65 59 09 87
Centre de sauvegarde de Verneuil-sur-Vienne (87) : 07 78 07 11 23

Pour plus d’informations, vous pouvez téléchargez le guide « Secourir un oiseau en détresse »

JPEG - 16 ko

Attention ! Quelle que soit l’espèce, lorsque vous récupérez un mammifère (écureuil, hérisson, genet …) jeune ou adulte, blessé ou non, soyez très vigilants et ne négligez pas le risque de blessures (morsures, griffures, coups de sabot, etc.) et de maladies (échinococcose, leptospirose, rage). Portez obligatoirement des gants ! S’il s’agit d’un carnivore (renard, blaireau, belette, fouine, etc.) faites particulièrement attention aux morsures et aux griffures. (Pour les chauves-souris, faites attention aux dents (ce qui ne devrait pas poser de soucis puisque vous portez des gants !). Procédez de la même manière que pour les oiseaux et contacter les centres de sauvegarde ou la LPO Lot.