Collisions et baies vitrées

Les abords du jardin peuvent s’avérer meurtriers pour les oiseaux : plusieurs millions de passereaux meurent chaque année des suites d’une collision dans nos vitres et baies vitrées. D’autres installations peuvent leur être fatale : grande baie vitrée, vérandas, abris bus, ...

Le verre représente deux dangers pour les oiseaux : ils ne le perçoivent pas du fait de sa transparence et à un effet réfléchissant leur donnant l’illusion d’un milieu naturel accessible. Parfois, certains oiseaux pensent apercevoir un concurrent (leur reflet) et peuvent alors taper violemment sur une fenêtre (et même un rétroviseur..) allant jusqu’à s’assommer ou se tuer (ils peuvent également attaquer les joints des fenêtres).

Les collisions, souvent frontales, peuvent être mortelles dans le pire des cas. Si l’oiseau a de la chance, il sera juste sonné ou devra être récupéré pour être soigné.
On sait toutefois qu’elles peuvent être évitées voire supprimées totalement en installant sur les surfaces vitrées des silhouettes anticollisions qui viendront signaler l’obstacle aux oiseaux en vol.

Afin d’éviter les problèmes liés aux collisions, il est nécessaire d’installer des rideaux, stores ou décorations diverses (affiches, dessins, stickers anticollisions...).
Afin d’être efficace, ce marquage doit être
- le plus contrastant possible avec l’environnement,
- posé de manière verticale,
- visible depuis l’extérieur (attention aux reflets, il peut être préférable de les poser sur la face extérieur),
- espacé d’une paume de main pour dissuader l’oiseau de passer entre les marquages.
Une solution consiste à coller des silhouettes d’oiseaux ou des motifs décoratifs sur les baies vitrées (disponible à la Boutique LPO).

Dans le cas de la construction d’un bâtiment ou de sa rénovation, il est possible d’intégrer cette problématique en amont. D’autres solutions sont alors disponibles : l’utilisation de vitres dépolies, sablées, teintées, imprimées, opaques... ou une verre avec une réflexion de 15% minimum permettra aux oiseaux de percevoir l’obstacle.

Dans tous les cas, il faudra éviter de placer des nichoirs ou mangeoires à proximité pour ne pas inciter les oiseaux à venir.

Vous avez découvert un oiseau sonné suite à une collision ? Pour savoir quoi faire, c’est par ici.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger la plaquette ci-dessous.
PDF - 936 ko


Publié le : mercredi 12 avril 2017