Adieu Jean-Pierre Jacob

Le 3 octobre nous avons perdu notre ami Jean-Pierre Jacob âgé de 86 ans. Jean-Pierre était un botaniste renommé au sein de la LPO Lot, anciennement Lot Nature, au sein de laquelle il fut membre du conseil d’administration de nombreuses années. Il a aussi été membre, entre autres, du conseil scientifique du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy. De sa main parurent plusieurs articles sur la flore du Lot, notamment dans la revue Quercy Recherche. Mais il était bien plus qu’un botaniste de renom… Il était aussi engagé pour la faune. Il a ardemment défendu les droits des animaux au sein de la commission départementale qui met en place le schéma de gestion de la chasse du Lot : il y a défendu des mal aimés, et néanmoins indispensables à nos écosystèmes lotois, comme le Geai des chênes ou le Blaireau.

JPEG - 400.5 ko
Jean-Pierre Jacob - Photo de Tineke Aarts

Jean-Pierre Jacob est connu de beaucoup, partout en France, comme un défenseur de l’environnement au sens le plus large. Pour lui, la faune et la flore sont liées et c’est l’habitat qu’il faut défendre. Cela passe par la communication. Tout ce qui aide à protéger est important ; il faut partager des connaissances, discuter, échanger… Avec l’aide de sa fille Anne, qui a assuré la partie technique, Jean-Pierre a crée en 2008 le site Lot Nature, un site participatif en avance sur son temps. En tant qu’administrateur, il était ouvert à toutes les associations lotoises qui à l’époque ne disposaient pas encore de sites propres, comme la Société des Naturalistes du Lot et le Jardin Bourian. Il les a soutenus de tout cœur et a contribué à rendre ces associations visibles au public. Comme il y avait plusieurs personnes et associations présentes sur cette plateforme, les contacts se sont facilement établis.

Le site Lot Nature a joué un rôle important dans la lutte contre le gaz de schiste ou l’épandage de pesticides dans le Lot. Par la suite, d’autres sites participatifs sont apparus pour publier des observations naturalistes et puis sont arrivés également des blogs sociaux comme le Blog des Bourians. Jean-Pierre était ouvert aux réseaux sociaux et continuait à donner son avis.

L’âge avançant il a allégé son engagement local, partageant notamment ses souvenirs du Pas de Calais, sa région natale, écoutant de la musique classique et appréciant d’être avec sa femme Annick et d’échanger avec sa famille. Annick l’a quitté en mai, ils sont de nouveau ensemble.

Jean-Pierre, tu vas nous manquer comme ami et inspirateur. Merci pour tout, repose en paix.


Publié le : jeudi 15 décembre 2022